Michaël Bier
#gallery img_5909d6ef207d3

Après des études à l’ULB et à l’IAD, sa rencontre avec Benoit Mariage l’a amené à commencer une carrière de directeur de casting.

Parallèlement à cela, Michaël Bier a monté trois pièces de théâtre et réalisé quatre courts métrages : Noël 347 et L’heure bleue en coréalisation avec Alice De Vestele et, plus récemment Une Séparation et En dilettante (coréalisé avec Marc De Coster).

Ayant rejoint, Eklektik Productions, en 2016, Michaël co-réalise avec la comédienne Erika Sainte et l'artiste plasticien Vincent Solheid - un premier long métrage : Je suis resté dans les bois,  (sortie en salle 26 avril 2017).

Toujours produit par Eklektik, en 2017, Michaël réalise son nouveau court métrage (Encore) une séparation et travaille actuellement sur l’écriture de son deuxième long métrage.

 

FILMOGRAPHIE :

 

  • 2017 : WALKOMMEN (long métrage) : en cours d'écriture
  • 2017 : (ENCORE) UNE SEPARATION : court métrage produit par Eklektik Productions
  • 2017 : JE SUIS RESTE DANS LE BOIS : long métrage co-réalisé avec Erika Sainte et Vincent Solheid, sortie Belgique avril 2017 (produit par Eklektik Productions, distribué par O'Brother)
  • 2014 : EN DILETTANTE (court métrage co-réalisé avec Marc De Coster) Présélectionné aux Magritte 2016,sélectionné au festival du mini-film bruxellois, au Brussels Shortfilm Festival, au Festival OFF d'Angoulème)
  • 2014 : UNE SEPARATION (court métrage) (produit par Wrong Men North) : sélectionné au Brussels Shortfilm Festival, au Festival du Court en Dit Long à Paris, au Festival du Cinéma Belge à Nîmes et en Garrigue, au Festival du Film Francophone de Namur, au Festival du Court Métrage de Brest, au Skepto Festival de Cagliari, au Festival Tournez Court de Saint Etienne, au In The Palace Festival de Sofia)
  • 2010 : L'HEURE BLEUE :(CM, co-real. Avec Alice DE VESTELE, Entre chien et loup, Bruxelles). Sélectionné aux festivals : Brussels Shoty Film Festival, Festival du Court en dit Long à Paris, Festival de Biarritz, Festival du FIFF de Namur, Festival du Film Indépendant de Bruxelles, Festival du Film d'Amour de Mons, Festimages de Charleroi, International Film Festival of Uruguay), PRIX TV5 MONDE et PRIX D'INTERPRETATION FEMININE pour Cathy Grosjean au Brussels Short Film Festival, GRAND PRIX DU JURY au Festival du Court en dit Long à Paris, PRIX D'INTERPRETATION au Festival du FIFF à Namur pour Cathy Grosjean, PRIX DU MEILLEUR COURT METRAGE BELGE au Festival du Film d'Amour de Mons)